samedi 28 novembre 2009

JG Ballard: un art poétique.



"Mais je m'intéressais au vrai futur que je voyais approcher, et moins au futur inventé que préférait la science-fiction. Le futur, faut-il le répéter, est une zone dangereuse lourdement minée, et qui a tendance à se retourner pour vous mordre les chevilles quand vous faites un pas en avant. Un correspondant me faisait récemment remarquer que les verséthiseurs de Vermillon Sands fonctionnent avec du ruban perforé. Et pourquoi tous ces gens branchés vivant dans le futur n'ont-ils pas de micro-ordinateur ou de téléphone portable?
Je pourrais seulement répondre que Vermillon Sands ne se trouve pas du tout dans le futur, mais dans une sorte de présent visionnaire-qualification qui sied à mes nouvelles et à presque tout ce que j'ai écrit par ailleurs."
JGB, 2001


JG Ballard, Nouvelles Complètes 1963-1970, 2 (Tristram, 29 euros)


Il paraît que James Graham Ballard est mort le 19 avril 2009.