dimanche 29 novembre 2009

Ils étaient là, les drapeaux français...


Le soir du 18 novembre, où se jouèrent rappelons-le les matchs Egypte-Algérie et France-Irlande, mon ami Ubifaciunt, contributeur à Article XI, auteur d'un blogue rouge et noir en lien sur le côté, latiniste et anarchiste, était dans la rue, sur les Champs. Comme il ne sort jamais sans son appareil photo, il  en a pris quelques unes intéressantes, dont celle-ci. Pendant que les nasylissiens acronymiques, les souchistes et autres bivouaquistes racistes foiraient dans leur benne en s'autointoxiquant  comme à leur habitude sur des rumeurs d'émeutes, Ubi nous rappelle que les fidélités se conjuguent au pluriel et que la seule guerre civile qui existe est celle que fantasment ces petits ratonneurs en graine qui sont déjà, enflures en putréfaction accélérée, raclures des bidets pourris de l'extrême droite racialiste, dans les poubelles de l'Histoire, cette jolie fille qui n'aime pas ceux qui confondent appartenance et formule sanguine.