jeudi 19 novembre 2009

Badiou et l'amour, 1

"Je pense que cette propagande publicitaire relève d'une conception sécuritaire de l'"amour". C'est l'amour assurance tous risques: vous aurez l'amour, mais vous aurez si bien calculé votre affaire, vous aurez si bien sélectionné d'avance votre partenaire en pianotant sur Internet -vous aurez évidemment sa photo, ses goûts en détail, sa date de naissance, son signe astrologique, etc. -qu'au terme de cette immense combinaison vous pourrez vous dire: "Avec celui-là, ça va marcher sans risques!". Et ça, c'est une propagande, c'est intéressant que la publicité se fasse sur ce registre-là. Or, évidemment, je suis convaincu que l'amour, en tant qu'il est un goût collectif, en tant qu'il est, pour quasiment tout le monde, la chose qui donne à la vie intensité et signification, je pense que l'amour ne peut pas être ce don fait à l'existence au régime de l'absence totale de risques. Ca me parait un petit peu comme la propagande qu'avait faite à un moment l'armée américaine pour la guerre "zéro mort"."

Eloge de l'amour d'Alain Badiou (Flammarion, 12 euros)