lundi 28 septembre 2009

Pour l'égérie française: happy birthday.




"Que l'on caresse du regard, vite, les images innombrables de Bardot; que l'on profite vite d'un plaisir innocent, car, sitôt les yeux relevés, on les posera sur un monde lèvres et de visages clos. L'énorme bêtise des hommes d'Occident devant le sexe et devant leur désir éclate en de certaines occasions. L'aventure Bardot en est une. S'il n'existait aucune autre raison de l'aimer et de bavarder un peu librement sur le compte de cette belle personne, la seule envie de faire acte de présence y suffirait. J'entends la seule envie d'être parmi ceux qui l'auront dit: la beauté n'est pas honteuse, la beauté a des droits, nous devons respecter en elle une dignité d'avant la faute, joueuse et familière."

François Nourissier, B.B. 60 (Le Dilettante)`

PC (jamais PS): pour ceux qui auraient envie de faire de l'antifascisme en peau de zob, c'est pas par ici.