samedi 29 août 2009

La jeune fille et la mer


Alors que le monde postchoc se meurt dans la grisaille techno-marchande, des vivantes ont encore des désirs de vivante.
Laura Dekker, 13 ans, fait désormais partie, pour reprendre les termes de Jean-Patrick Manchette à la fin de Fatale, " des femmes voluptueuses et philosophes", celles que ce blogue se fait un honneur de célébrer.
Evidemment, on veut faire payer très cher à Laura Dekker de préférer la mer à la mort. On vous raconte cette affaire à suivre dans une brève sur Causeur.