mardi 7 juillet 2009

SA DERNIERE VICTOIRE


Il a 98 ans. C'est le général Giap.
Avec trois fois rien, mais un immense génie stratégique et un courage hors du commun, ce Xénophon du Vietnam communiste a vaincu la puissance étasunienne dans une guerre de trente ans.
Et il est toujours vivant, alors que son ennemi juré, le génocidaire Robert McNamara vient de casser sa pipe à 93 balais après avoir été le Rumsfeld de Kennedy et Johnson.
On en a fait une brève sur Causeur.

URGENT: que vous n'aimiez ou pas Causeur, comme l'a prévu ici un anonyme, les réactions fascistes sont d'une violence inouie. Une citation? Une citation(l'orthographe et la syntaxe du nazillon qui se la joue escadron de la mort a été respectée):"Vous avez encore par haine et débilité dépassé les bornes, si vous coninuez à porter aux pinacles des assassins tortionnaires de soldats français et de populations civiles dans des camps de concentration, si la rédaction de Causeur ne vous fait pas taire, nous allons nous en charger."
Les renforts sont bienvenus.