lundi 15 juin 2009

Critique de la séparation


Votre peau dans la nuit a le goût même du temps.