samedi 13 juin 2009

Cohn-Bendit, le retour de l'invasion des profanateurs de sépultures


-Oh non, le revoilà, le rouquemoute moraliste, le pote des patrons, le parangon de la "génération lyrique", le mec qu'a pas dû écrire le mot "ouvrier" depuis trente ans.
-Il me fout la trouille à moi. Appelle Jérôme qu'il fasse quelque chose...
-Bah justement, sur Causeur, il montre que Cohn-Bendit, c'est rien qu'un personnage d'Orwell.
-Et après?
-Après, il rentre chez nous, le devoir accompli. Tu as pris ta douche?
-Non, et toi?
-On y va, on laissera couler l'eau pendant des heures, rien que pour emmerder les décroissants.