dimanche 3 mai 2009

Un soutien bienvenu



"Je suis désolée, les gars, mais moi, si j'étais française, je voterais Front de Gauche aux Européennes, comme mon amoureux Jérôme."