dimanche 3 mai 2009

La crise de la rillette folle.


"Jamais censure n’a été plus parfaite. Jamais l’opinion de ceux à qui l’on fait croire encore, dans quelques pays, qu’ils sont restés des citoyens libres, n’a été moins autorisée à se faire connaître, chaque fois qu’il s’agit d’un choix qui affectera leur vie réelle. Jamais il n’a été permis de leur mentir avec une si parfaite absence de conséquence. Le spectateur est seulement censé ignorer tout, ne mériter rien."

Guy Debord, Commentaires sur la Société du Spectacle.


Rappelons que la grippe porcine a fait son apparition médiatique EXACTEMENT le jour où les manifestations du 1er mai ont connu une affluence exceptionnelle et ont revêtu une allure étonnamment unitaire et pré révolutionnaire. Le pouvoir panique, il lance ses ultimes écrans de fumée. La fause crise de la rillette folle signe là son risible effondrement.