samedi 16 mai 2009

Front de Gauche: les soutiens se multiplient.



"16 mai 2009

Le camarade Jérôme Leroy m'a demandé de sortir un moment de ma retraite pour soutenir le Front de Gauche aux élections européennes. Je le fais bien volontiers, voyant ce qu'est devenue ma pauvre URSS (actuelle Russie). L'Europe est sur une mauvaise pente et pourrait bien ressembler d'ici quelques années à un territoire de chasse pour quelques oligarques mafieux néolibéraux. Il vous faut, camarades français, préserver ce qu'il reste de votre modèle puis reconquérir le pouvoir afin d'établir le socialisme réel. Ne soyez pas inquiets si une poignée de trotskistes arrogants refusent toute forme d'alliance. Ils ont toujours été les idiots utiles du capitalisme, des chaînes cryptées et de Michel Drucker. Le véritable ennemi est ailleurs que chez ces nains de la IVème internationale qui n'osent même plus mettre le beau mot de communisme dans le nom de leur parti.
On a souvent critiqué mon bilan et pourtant qui n'a pas connu l'URSS en 1980 n'a pas connu la douceur de vivre. Un monde sans chômage, un monde où tout le monde partait en vacances, un monde où la culture, l'éducation et la santé étaient gratuites. Un monde où l'on savait expulser non pas de pauvres clandestins, mais de dangereux psychopathes intégristes religieux et de surcroît écrivains ennuyeux comme la pluie sur la Kolyma. Un monde où le patronat occidental parlait meilleur à l'ouvrier parce qu'on était là, avec nos joyeux soldats du Pacte de Varsovie et qu'il n'y avait pas plus lâche qu'un patron quand un parti communiste français rassemblait un électeur sur quatre ou cinq.
Alors, camarades, le 7 juin, votez pour les listes du Front de gauche. Non seulement vous établirez un rapport de force favorable avec vos capitalistes pourris mais en plus, il y aura des femmes nues et de la vodka pour tout le monde."

Leonid Brejnev, secrétaire général du PCUS (1964-1982), héros de l'Union Soviétique, titulaire de l'ordre de Lénine, de l'ordre du Drapeau Rouge et de l'ordre de la Révolution d'Octobre.