jeudi 12 mars 2009

Tuons les mous du slam.


Notre camarade dandy Arnaud Le Guern, en compagnie de Thierry Sechan, publie Nos amis les chanteurs, dernière salve. On sait l'importance que les Défuntes puis ce blog ont accordé et accordent à la variétoche comme symptôme codé de l'histoire contemporaine.
Je n'oublierai jamais que j'ai mis ma langue pour la première dans la bouche de Corinne en 1976 sur Adieu Jolie Candy et que j'ai pleuré comme un veau sur La plus belle pour aller danser en 1988 lors de mon premier chagrin d'amour.
C'est pour cela que le livre de Séchan Le Guern est indispensable et qu'on vous en dit plus sur Causeur