jeudi 12 février 2009

Poetry in motion



"elle allait répétant je t'aimerai toujours
le vent chassait le sable au coeur des rues désertes
et la mer arrachait les digues de la nuit
il n'y a que les morts qu'on peut aimer toujours"


Jean-Claude Pirotte, Passage des ombres, La Table Ronde