dimanche 25 janvier 2009

Tu sais où tu peux te la mettre ta diversité?



Le bal des branques est reparti pour un tour avec l'élection d'Obama.
L'Empire du Bien, (merci Muray pour le concept), règne de nouveau Ca va être spécial compassion pour les pédés, les Noirs, les juifs, les musulmans, les gouines, les trans, les traves avec plein de moraline bien gluante qui tient lieu de pensée au totalitarisme marchand et ses agents zêlés, les trentenaires(attention, les trentenaires comme concept) et leurs bourreaux (la génération lyrique des bébiboumeurs).
Et donc, je m'adresse à toi, camarade pédé, noir, gouine, arabe, juif, femme: quand je me mets au lit avec toi, quand je manifeste avec toi, quand je lutte ou picole avec toi, crois-tu qu'il me vienne une seule fois à l'esprit que tu sois "divers"? Ca ne réjouit, cette "diversité" que les racistes, les capitalistes et leurs idiots utiles de gauche.
Je m'en moque, la seule chose qui m'intéresse et devrait intéresser tout marxiste cohérent, c'est la taille de tes seins et ta place dans les rapports de production. C'est ce qui permettra de nous aimer et de lutter, sans cette survalorisation marquétingue de l'origine qui est un moyen d'empêcher la lutte des classes et d'isoler chacun dans un microcommunautarisme bien rance.